Valorisation

Vêtements trop grands, trop petits, passés de mode ou abimés ? Une fois le tri fait dans vos armoires, déposez dans une borne de récupération vos textiles, linge de maison et chaussures liées par paire, propre, dans un sac fermé.

Mais où vont tous ces vêtements ? Que deviennent-ils ?

C’est dans notre centre de tri à Rabastens qu’ils sont triés et valorisés par des ouvriers.

80% de notre collecte est triée dans notre centre de tri, les 20 % restant sont revendus non triés à des confrères afin qu’ils les trient. C’est ce qu’on appelle « original ».

 

circuittlc

Arrivée au centre de tri la marchandise est classée en différentes catégories.

centre de tri valorisation collecte textile rabastens tarn

12 % des vêtements propres et en bon état

sont vendus dans nos boutiques et sur nos marchés sous l’enseigne « Anaïs Friperie »

Chaque article est rigoureusement sélectionné car il faut pour cela qu’il soit en bon état mais aussi actuel et tendance. Notre tri permet de proposer un large choix dans nos boutiques et sur nos marchés. Nos points de ventes…

37 % des vêtements en bon étattricot, chiffon essuyage, recyclage textile, france rabastens tarn

sont destinés à l’exportation (Afrique, Asie, …) conditionnés en grosses balles de 350 kg environ.

Nous proposons un 1er, 2d et 3eme choix, été ou hiver.  en savoir plus…

16 % des vêtements usagés en coton majoritaire

sont transformés dans notre atelier pour faire du chiffon d’essuyage destinés aux industries de la région.
production CHIFFON ESSUYAGE rabastens tarn srce

 

Un tee-shirt au col jauni, une chemise au col et poignets élimés…. Nous découpons le col, la partie boutons, etc… jusqu’à en faire un ou plusieurs carrés. Le but étant de jeter le moins possible tout en proposant un produit fini standardisé. En savoir plus… 

28 % des vêtements usagés

En laine majoritaire seront effilochés puis cardés pour fabriquer du fil utilisé en particulier dans la fabrication de couvertures, ou pour la fabrication de feutre pour l’ameublement.

Et les textiles lourds seront broyés pour fabriquer des matières isolantes destinées à l’industrie automobile et au bâtiment.

Pull pelucheux, feutré, manteau mité, etc… certains deviendront des couvertures, d’autres seront du feutre à l’intérieur de matelas, certains même redeviendront du fil pour être à nouveau, un vêtement. Soulevons aussi le capot de notre véhicule, un isolant noir ?  issu du textile recyclé !

Nous n’effectuons aucune transformation sur ces matières, nous effectuons seulement le classage en différentes catégories: Le Tricot (maille) et le Mérinos (chaîne et trame) toutes couleurs confondues non mutilés conditionnés en grosses balles destinées aux industries spécialisées.

Depuis 2013, nous fournissons en matière les « Filatures du Parc » à Brassac pour plusieurs projets Recherches & Développement visant à mettre au point une technique d’effilochage pour la réalisation de fil pour le secteur du chaine et trame à partir de TLC usagés.

7 % des textiles non transformables

partent à l’incinération dans l’unité de valorisation énergétique ( UVE ) afin de produire de l’électricité.

Les chaussures cassées, trouées, les blousons synthétiques déchirés, les habits souillés de peinture ou autre ne sont pas recyclable. Ils seront incinérés mais le temps de brûler ils produiront toutefois un peu d’électricité.